info@espaceobnl.ca     

Faites partie de la communauté  |  Devenir partenaire  |  À propos  |  Notre équipe  |  Nouvelles |  Contact

Enjeux

La gestion d’un organisme à but non lucratif représente un défi de taille. De manière à bien segmenter les solutions que nous vous proposons selon vos besoins, nous avons divisé la gestion d’OBNL en 12 enjeux communs. Quel que soit le type d’OBNL pour lequel vous travaillez, vous retrouverez, parmi ces derniers, des inspirations, des solutions et des outils pour vous faciliter la vie.

Pourquoi la gestionnaire à la tête d'un OBNL devrait avoir le titre de directrice générale?

Pourquoi la gestionnaire à la tête d'un OBNL devrait avoir le titre de directrice générale?

 

Plusieurs d’entre vous, gestionnaires d’OBNL de la communauté EO, m’avez posé des questions à propos de la désignation de la direction générale*. Cet article vous donnera quelques réponses sur le sujet.

 

Quel devrait être le titre de la gestionnaire à la tête d’un OBNL ? 

Aux fins du présent article, il est important de spécifier que je fais référence à une employée qui répond directement au conseil d’administration et qui est responsable de l’ensemble des opérations. Normalement, c’est la description de la fonction d’une direction générale. 

Cependant, tout comme moi, vous avez sûrement pu constater qu’une panoplie de titres  “autres” peuvent désigner une DG, tels que : 

  • Coordonnatrice principale
  • Directrice des opérations   
  • Responsable 

Et j’en passe…

 

Pourquoi les conseils d’administration adoptent-ils cette pratique ? 

Très souvent, leur vision est  basée sur de fausses croyances ou des faits non-vérifiés dans la plupart des cas, notamment :

  • Ils pensent qu’ils n’ont pas les moyens de se payer une DG 
  • Ils pensent qu’ils garderont la main sur les opérations 
  • Ils pensent qu’ils contrôleront mieux cette nouvelle employée en qui ils n’ont pas complètement confiance
  • Ils pensent que le titre de direction générale est réservée aux « gros » OBNL
 

En réalité, cette décision a des conséquences :

  • Elle démotive l’employée, car elle ne se sent pas reconnue à sa juste valeur
  • Elle crée une confusion quant aux rôles et responsabilités partagés entre le CA et la direction
  • Elle discrédite l’employée face aux partenaires externes de l’organisation (il semble que ce ne soit pas elle la « grande patronne » de l’organisation)  
  • Elle donne une image externe d’une organisation qui ne valorise pas bien son personnel, et cela est dangereux dans le contexte actuel de pénurie de main d’œuvre
  • Elle réduit le bassin de candidates potentielles qui auront envie de postuler et de faire carrière au sein de cet organisme
  • Elle envoie un message interne que la valorisation des employées n’est pas une priorité pour le CA
  • Et ainsi de suite…
 

Être directrice générale est un rôle dont la portée est importante. Cela implique des défis dans toutes les sphères de la gestion (finances, ressources humaines et matérielles, marketing, communication, ….).

  

Chez ESPACE OBNL, nous sommes d’avis que toute personne à la tête d’un OBNL devrait avoir le titre de DG, car ce titre respecte les bases de la gouvernance, à savoir de soutenir son CA dans la prise de décision et gérer l’ensemble des opérations. 

 

Ce texte a été rédigé au féminin car 75 % des gestionnaires d’OBNL au Québec et 100 % des gens qui nous posent des questions à cet effet sont des femmes

--- publié le 24 février 2022

_____________

AUTRES CONTENUS SUR DES SUJETS SIMILAIRES QUI POURRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER 

VISITEZ LA SECTION RH ET LA ZONE EMPLOI:

 

____________

 

À propos de l'auteur

Stéphane Parent, Co-fondateur, président - directeur général d'Espace OBNL

Depuis 2017, Stéphane Parent est co-fondateur et directeur général d’Espace OBNL. Il navigue dans le milieu des OBNL depuis plus de 26 ans et a donné plus d’une centaine de conférences, ateliers et formations. Formateur de longue date, il est reconnu comme étant un excellent pédagogue qui illustre avec passion les concepts qu’il aborde. Il a d’ailleurs enseigné la stratégie et la commercialisation événementielle à l’ITHQ. 

Impliqué dans le milieu de l’événementiel, il fut président de l’agence de communication Événement’ciel pendant 15 ans. Depuis 2011, sous la bannière le Concierge Marketing, il promeut plusieurs services et ressources en matière de commandite et revenus autogénérés qui font aussi partie de son expertise. Entrepreneur généreux et prolifique, il publie régulièrement des contenus originaux et accessibles sur espaceobnl.ca 

Vous désirez aller plus loin?

Inscrivez-vous gratuitement à EO!
Retour à la liste des nouvelles

Vous désirez explorer d’autres domaines?

Découvrez nos 12 enjeux-clés

Vous voulez agrandir votre documentation?

Accédez aux téléchargements gratuits

Vous avez aimé ce contenu?

Consultez les autres contenus

Vous souhaitez en savoir +?

Contactez-nous