info@espaceobnl.ca     Facebook     Youtube     Linkedin

Inscrivez-vous à l'infolettre  |  Devenir partenaire  |  À propos  |  Équipe  |  FAQ

Articles

 

Intégrer un huis clos dans les rencontres de CA d’OBNL ?

Articles - Image d'intro

Dans la gestion quotidienne d’un organisme à but non lucratif (OBNL) au Québec, les rencontres du conseil d’administration (CA) revêtent une importance capitale. Ces réunions sont des moments clés où les administrateurs discutent des orientations stratégiques, prennent des décisions cruciales et évaluent les progrès de réalisation de la mission. Cependant, une question se pose : devons-nous intégrer un huis clos dans ces rencontres déjà bien chargées ?

Tout d’abord, clarifions ce qu’implique un huis clos dans le contexte d’un OBNL. Il s’agit d’une pratique où seuls certains membres sélectionnés de l’organisation ont accès à la réunion, généralement les administrateurs, excluant ainsi les employés et les observateurs. Cette restriction vise à garantir la confidentialité des discussions, notamment sur des sujets sensibles ou stratégiques.

La recommandation fréquente d’inclure un huis clos à chaque rencontre du CA peut sembler contraignante à première vue. Pourtant, cette pratique offre plusieurs avantages significatifs. 

 

Assurer la confidentialité

Le huis clos offre un cadre sécurisé où les membres du conseil d’administration peuvent discuter en toute confiance de questions sensibles et confidentielles. En limitant l’accès aux seuls administrateurs sélectionnés, cette pratique garantit que les informations délicates ne seront pas divulguées à l’extérieur de la réunion. Cela permet aux membres du CA d’aborder des sujets délicats tels que les enjeux de ressources humaines, les négociations contractuelles ou les questions éthiques sans craindre les fuites d’informations. Cette confidentialité renforce la confiance au sein du conseil et assure l’intégrité des discussions, favorisant ainsi des prises de décision éclairées et responsables.

 

Encourager la franchise

En créant un environnement où les discussions restent confidentielles, le huis clos encourage les membres du conseil d’administration à exprimer leurs opinions de manière franche et ouverte. La confidentialité des échanges permet aux administrateurs de partager leurs préoccupations et leurs points de vue sans crainte de jugement ou de répercussions externes. 

Cette transparence est particulièrement utile dans des situations où des décisions difficiles doivent être prises, comme le licenciement de la direction ou des mesures de restrictions budgétaires. Cela favorise donc une prise de décision plus informée et des discussions plus approfondies sur des sujets importants.

 

Permettre des débats éclairés

Le huis clos crée un espace où les membres du conseil d’administration peuvent débattre des points critiques sans interférences extérieures. Cette isolation des influences externes est cruciale pour préserver l’intégrité du processus décisionnel. Dans cet environnement protégé, les administrateurs peuvent discuter librement et sans interruption, abordant les sujets complexes ou controversés sans craindre d’être jugés ou influencés par des parties externes. Cette méthode assure que les décisions sont prises sur la base des mérites des discussions et sont alignées sur les intérêts de l’organisation, permettant aux administrateurs d’explorer divers points de vue de manière constructive et de parvenir à des résolutions éclairées, justes et consensuelles.

 

En conclusion, l’intégration d’un huis clos à chaque rencontre du conseil d’administration d’un OBNL représente un outil précieux pour favoriser des discussions franches, ouvertes et constructives. En veillant à la confidentialité des échanges et en encourageant la transparence, le huis clos contribue à renforcer la gouvernance des OBNL au Québec, participant ainsi à leur succès dans la réalisation de leur mission et de leurs objectifs.


 

_____________

CONTENUS SIMILAIRES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER 

____________

 

À propos de l'auteur

Stéphane Parent, ASC, Cofondateur et dirigeant d'ESPACE OBNL

Stéphane Parent, cofondateur et dirigeant d'ESPACE OBNL depuis 2017, cumule plus de 29 ans d'expérience dans le monde des organismes à but non lucratif (OBNL). Ancien président d'Événement’ciel pendant 15 ans, il a également offert des services et formations en commandite et revenus autogénérés de 2011 à 2017 sous le nom le Concierge Marketing. Pédagogue reconnu, il a enseigné la stratégie, le financement et la commercialisation événementielle à l'ITHQ. Certifié administrateur de sociétés, il a complété le programme de certification universitaire en gouvernance de sociétés de l’Université Laval. Passionné par des sujets tels que la gouvernance, la commercialisation, le financement, le membership, et la gestion d'OBNL, Stéphane partage régulièrement des contenus originaux sur www.espaceobnl.ca.

Vous désirez aller plus loin?

Inscrivez-vous gratuitement à notre infolettre
Retour à la liste

Vous désirez explorer d’autres domaines?

Découvrez nos 12 enjeux-clés

Vous voulez agrandir votre documentation?

Accédez aux téléchargements gratuits

Vous avez aimé ce contenu?

Consultez les autres contenus

Vous souhaitez en savoir +?

Contactez-nous